Societe

  • LE RECRUTEMENT AU BATTAILLON D’INTERVENTION RAPIDE (BIR).

    La nature des épreuves physiques serait-elle coriace au point de faire des morts ? Dix morts ont été enregistrés à Maroua au cours d’un recrutement au Bataillon d’intervention rapide (BIR). Dans le même sillage 70 postulants à cet examen ont aussi été intégrés dans un hôpital de la place dans des conditions incertaines. Quand on sait que ces dix décès ont été...