Societe

  • PROCES DES LEADERS ANGLOPHONES ; LE TRIBUNAL MILITAIRE CONFONDU PAR LE BILINGUISME.

    Tous ceux qui ont assisté aux audiences préliminaires des leaders anglophones au tribunal militaire sont tous unanimes sur un fait ; le problème de traduction se pose avec acuité. Tout d’abord le collège des avocats des mis en cause déplore l’incompétence du traducteur mis à la disposition des défendeurs. En outre, si la constitution déclare qu’on peut s’exprimer au Cameroun en Français ou...