societe

  • Problème de libéralisation des médias

    « Je voudrais que l’histoire retienne de moi l’image de l’homme qui a apporté à son pays la démocratie et la prospérité » affirmait Paul Biya au journaliste français  Yves Mourousi de la radio Monte-Carlo nous étions le 21 juillet 1990. Une affirmation noble, qui traduisait à suffisance la volonté de l’homme lion  de faire  du Cameroun un état démocratique...