FAILLITE : MESSAPRESSE VICTIME DE SA PROPRE TURPITUDE.

Marie Serges ZAKOUDA 02 Mar 2017 Economiemise a jour le 2017-03-02 18:11:42

On aime le dire « qui sème le vent, récolte la tempête ». C’est un adage qui sied bien à Messapresse filiale du groupe Presstalis et principale

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

société de distribution de presse au Cameroun. L’annonce  faite ce 10 février 2017 par Christian Carisey, directeur de l’international et des affaires institutionnelles par ailleurs directeur de communication au sujet d’arrêter la distribution de la rounaise dont les causes sont : les mauvais résultats, plus de 80% de journaux locaux invendus et une perte de 270 millions arrive un peu en retard. Car à la vérité, les rapports entre Messapresse et les éditeurs de presse sont tendus depuis des lustres. La séparation se vivait déjà entre les deux entités. En effet les éditeurs de presse se sont toujours plaints des exactions commises par la société de distribution à leur en contre. Parmi les

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Articles Similaires

Laissez un Commentaire