Education

  • EXAMEN DE FIN D’ANNEE 2017 : CE SUJET D’EDUCATION A LA CITOYENNETÉ JUGÉE INDECENTE.

    « Dr Nyemeck, médecin dans un hôpital de Yaoundé, a été sollicité par un établissement hôtelier de la place pour administrer les premiers soins d’urgence à l’un de ses clients. Arrivé sur les lieux, il aperçoit son épouse Sandrine sortant d’une chambre dudit hôtel en compagnie d’un inconnu. Furieux, le médecin se jette sur ce dernier, le moleste sérieusement pour...

  • QUESTION ANGLOPHONE : LES EVEQUES TRAINES AU TRIBUNAL PAR LES PARENTS D’ELEVES QUI LEUR RÉCLAMENT 50 MILLIARDS DE FCFA.

    Les dirigeants des écoles catholiques de la zone anglophone du Cameroun ont refusé de remettre aux parents les exorbitants frais de pension des élèves prétextant que l’année blanche n’a pas été déclarée. Or entre temps il n’y a pas cours, les élèves sont à la maison après s’être pourtant acquittés des obligations liées à leur scolarisation....

  • AFFAIRISME : DES MILLIARDAIRES BAMILEKES VEULENT OUVRIR DES ECOLES ANGLOPHONES DANS LA REGION DE L’OUEST.

    « Le malheur des uns fait le bonheur des autres » a-t-on souvent coutume de dire. Cet adage se vérifie de plus en plus dans la région de l’Ouest,où les milliardaires  bamilékés s’activent dans la création des écoles typiquement anglophones et ajouter aux écoles existantes des sections dédiées à l’enseignement anglophone. Sans oublier la construction des mini-citées. Car les...

  • QUESTION ANGLOPHONE : L’EGLISE CATHOLIQUE SOUHAITAIT UNE ANNEE BLANCHE POUR EMPOCHER LES  MIROBOLANTS FRAIS DE PENSION IMPOSES AUX PARENTS.

    L’opinion publique  émettait déjà des doutes sur le rôle  suspect que jouaient jusque là certains hommes d’église dans cette crise anglophone qui déshonore notre pays. En effet comment les écoles  catholiques dont les dirigeants sont censés être neutres observaient elles aussi le mot d’ordre de grève « école morte ? » A la vérité, des sources bien...

  • EDUCATION DE BASE ; A QUAND LA FIN DU CALVAIRE DES INSTITUTEURS ?

    L’éducation des tout petits a été jetée loin en pâture par les autorités chargées de l’implémenter. Imaginez que les instituteurs qui sont censés transmettre le savoir à nos enfants soient traités ou réduits à néants par  les pouvoirs publics. Comment peut-on dans un pays comme le notre avoir dans certaines écoles publiques à l’instar d’Ossoué...

  • CLASSEMENT DES UNIVERSITES AFRICAINES : LE CAMEROUN RISEE DU CONTINENT.

    Malgré la multiplicité des universités, la démocratisation des enseignements, les gradés au professorat et au doctorat à n’en plus finir, le Cameroun est absent du classement africain des temples prestigieux des savoirs. C’est une honte pour le Cameroun de constater  au demeurant qu’aucune de ses universités ne figurent au classement. Pourtant ce pays est le poumon de l’économie et le foyer des savoirs...

  • USURPATION D’IDENTITE : UN FAUX INSTITEUR DEMASQUE A AKONOLINGA

    Un certain Angoula puisqu’il faut le nommer officiait depuis quelques années déjà comme instituteur dans une école publique. En réalité c’est son frère cadet qui était instituteur sorti de l’ENIEG et qui malheureusement est décédé. Angoula n’ayant pas signalé le décès de son frère aux autorités a pris les papiers de celui-ci et a décidé...

  • CRISE ANGLOPHONE : UN MINISTRE TENTE DE CORROMPRE LES LEADERS A BAMENDA.

    Le déroulement des événements et les informations concordantes parvenues à notre rédaction nous mènent à l’inévitable conclusion qu’il s’agirait de Ngallé Bibehe, ministre des enseignements secondaires du Cameroun. En effet l’homme d’Etat s’était rendu dans les régions anglophones pour rencontrer des leaders afin que la rentrée du deuxième trimestre soit effective....

  • LE MINRESI SE JOINT  A LA LUTTE  CONTRE  LE CHANGEMENT  CLIMATIQUE.

    La conférence scientifique qui s’est tenue le 5 janvier 2017 à la salle  de conférence  du ministère de la recherche scientifique  et de l’innovation  a  vu  un parterre d’invités venus de tous les horizons.  Madame Anne Marie Lezine, directrice de la recherche nationale et conférencière principale  a émerveillé  l’auditoire de cette rencontre dont  le...

  • FAUX DIPLOMES : LA GANGRÈNE DE NOS ADMINISTRATIONS

    Ce n’est plus secret un pour personne. Du sommet de l’Etat jusqu’à la base, les Camerounais travaillent avec de faux diplômes sans être inquiétés. Voilà où nous en sommes avec « l’homme lion ». Comment peut-on faire la chasse aux détenteurs de faux diplômes et en laisser d’autres ? Ce qui semble entériner la thèse selon laquelle : « deux poids deux mesures ». Au tant...