SOCIÉTÉ

  • TRANSPORT : LE CORONAVIRUS SPOLIE LES PASSAGERS À L’OUEST

    De Bafoussam pour Foumbot, le tarif classique qui coutait 500 francs CFA oscille désormais entre 800 francs CFA et 1000 francs CFA selon qu’on l’emprunte une petite voiture ou un car. C’est la situation que vivent les usagers de cette route depuis que le gouvernement veille scrupuleusement à l’application des mesures préventives pour stopper la montée galopante de la pandémie de coronavirus. De l’avis de certains...


  • CRISES ANGLOPHONES : LES RÉSEAUX DE DÉSTABILISATION DU CAMEROUN.

    Dans une vidéo de plus de sept minutes, un consultant à la télévision panafricaine Afrique Media expose la thèse de déstabilisation du Cameroun orchestrée par les Occidentaux. En effet, il affirme que la grise qualifiée par une certaine opinion d’ « anglophone » n’en est pas une. Pour la simple raison qu’il conçoit mal que seuls les ressortissants des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest...


  • MONOPOLISME : CES LEADERS  D’OPPOSITION QUI  ÉTERNISENT A LA TETE DE LEURS PARTIS POLITIQUES!

    L’évangile selon Saint Luc concernant la parabole de la paille et de la poutre dit   « pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans le tien ? ». Cette parabole est l’illustration patente des  leaders d’opposition  de notre pays. Si nous prenons par hasard quelques pionniers de partis politiques qui s’éternisent, vous verrez...


  • FUNERAILLES DE MAMAN ROSETTE MBOUTCHOUANG : DES PLEUREUSES PROFESSIONNELLES RECLAMENT LEURS PERDIEMS.

    Pour élever les funérailles à la hauteur de l’illustre disparue, des membres du comité d’organisation ont eu recours à des pleureuses professionnelles. Celles-ci se sont acquittées de leur tâche avec professionnalisme et maestria à tel point que la presse nationale et internationale a salué la réussite de l’événement. Mais aujourd’hui ces actrices des cérémonies...


  • AFFAIRISME : DES MILLIARDAIRES BAMILEKES VEULENT OUVRIR DES ECOLES ANGLOPHONES DANS LA REGION DE L’OUEST.

    « Le malheur des uns fait le bonheur des autres » a-t-on souvent coutume de dire. Cet adage se vérifie de plus en plus dans la région de l’Ouest,où les milliardaires  bamilékés s’activent dans la création des écoles typiquement anglophones et ajouter aux écoles existantes des sections dédiées à l’enseignement anglophone. Sans oublier la construction des mini-citées. Car les...