LE RAPATRIEMENT DU CORPS D'AHIDJO PEUT-IL RÉCONCILIER LES CAMEROUNAIS ?

Thérèse AYITE 11 Sep 2019 POLITIQUE

Répondant à cette question, Cabral Libii, président du parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) pense que le rapatriement de la dépouille d’Ahmadou Ahidjo est l’unique moyen pour réconcilier les Camerounais avec eux-mêmes. C’est la raison pour laquelle, il a relancé le débat sur le rapatriement de celui qui fut le premier président du Cameroun à travers un post publié vendredi 06 septembre 2019 sur sa page Facebook. On peut lire : « C'est difficile de voler au secours du bourreau présumé lorsqu'on a échappé à une tentative d'assassinat... Mais le corps d'Ahidjo doit reposer au Cameroun. C'est le premier Président du Cameroun. C'est aussi le prix de la réconciliation nationale ».

Rappelons que lors de la campagne présidentielle en 2018, Cabral Libii s’est rendu au Sénégal pour se recueillir sur la tombe du premier président du Cameroun.

Cependant, il convient de signaler que même si le problème de rapatriement de la dépouille d’Ahmadou Ahidjo se pose avec acuité depuis des décennies, le moment semble mal choisi. Surtout en ce moment où l’unité nationale est mise à mal. Pour Roland Romain Kouotou, acteur politique et modérateur du forum républicain au Coordonnateur national du mouvement onze millions de citoyens (OMC), l’exhumation du débat sur le retour de la dépouille de feu Ahmadou Ahidjo relève de la distraction. « Les problèmes de libertés sont fondamentaux. Évoquer le rapatriement d'un corps qui n'apporte plus rien à personne dans une situation de crise, est simplement une distraction de plus » a-t-il répondu.

 

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha