SPORT LIGUE 1 : MONACO SE FAIT LAMINER PAR NICE TANDIS QUE TOULOUSE ESSUIE ENCORE UNE DÉFAITE. LE CONDENSÉ DES JOURNÉES DE VENDREDI ET SAMEDI.

Loïc A 08 Mar 2020 SPORT

Après un match largement disputé sur la pelouse de l’Allianz Riviera, c’est avec un score de 2 buts à 1 que Nice réussit à tirer son épingle du jeu et à laisser l’AS Monaco sur le carreau. Une victoire qui propulse les niçois dans le classement et éloigne ‘AS Monaco des places européennes. Ses concurrents auront l’occasion de creuser l’écart aujourd’hui mais en attendant, voici ce qu’il faut retenir.

Nice, qui a renversé in extremis Monaco (2-1) dans le derby de la Côte d’Azur, a marqué de précieux points dans la course à l’Europe, samedi lors de la 28e journée de Ligue 1, tandis que Toulouse, lanterne rouge, a enregistré une nouvelle défaite contre Dijon (2-1).

 

Le derby de la Côte d’Azur a longtemps été indécis, entre frappes repoussées par les montants et duels musclés. Et puis Kasper Dolberg a fait parler son talent jusqu’au bout du temps additionnel : mené 1-0 jusqu’à l’heure de jeu, les Aiglons ont renversé leur rival grâce à un doublé salvateur de leur buteur danois (59e, 90+3).

Conséquence, Nice (6e, 41 points) fait un bond au classement, tandis que l’ASM (9e, 40 points) reste éloignée des places européennes, alors que ses concurrents directs Montpellier, Lyon, Lille et Rennes ont l’occasion de creuser l’écart dimanche.

 

L’inévitable Wissam Ben Yedder, auteur de son 18e but en championnat, pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score juste avant la mi-temps (1-0, 32e). Parfaitement lancé en profondeur par Tiémoué Bakayako, l’international français a battu Walter Benitez d’une magnifique balle piquée. Dans la foulée, Stevan Jovetic a vu la barre transversale l’empêcher d’inscrire le but du break sur une lourde frappe (36e). Le tournant du match.

 

Car au retour des vestiaires, les Aiglons, plus tranchants, ont réussi à égaliser grâce à leur buteur danois Kasper Dolberg (1-1, 59e). En fin de match, Benitez a encore été sauvé par ses montants sur une frappe de Golovin (89e) ... puis Dolberg a surgi de nulle part pour glisser le centre hasardeux de Claude-Maurice dans les filets adverses (93e).

Metz et Dijon se donnent de l’air

Un résultat qui fait les affaires de Reims, qui repasse devant les deux clubs azuréens en se hissant à la 5e place du classement avec sa victoire contre Brest (1-0). Les deux artisans majeurs de ce succès ? Predrag Rajkovic, gardien rayonnant qui a notamment repoussé un penalty (29e), et El Bilal Touré, buteur décisif dans la foulée (37e) à seulement 18 ans.

 

En bas de tableau, Metz et Dijon ont réalisé les autres bonnes opérations de la soirée. Les Messins ont dominé Nîmes (2-1) pour repousser un rival dans la course au maintien en L1. Grâce à ce succès précieux, les Grenats (15e, 34 pts) relèguent les Crocodiles (18e, 27 pts) à sept longueurs.

 

De son côté, Dijon (16e, 30 pts) n’a pas manqué l’occasion d’infliger à Toulouse (20e, 13 pts) sa 21e défaite de la saison pour se donner également de l’air au classement. Nantes (12e, 37 pts), défait par Angers (2-0), n’a pas su basculer dans la première partie du classement, au contraire de son adversaire.

 

Le classement intégral ici :

 

1        Paris-SG              

2        Marseille             

3        Rennes                

4        Lille           

5        Reims

6        Nice           

7        Lyon          

8        Montpellier          

9        Monaco               

10      Angers                 

11      Strasbourg           

12      Nantes                 

13      Bordeaux             

14      Brest          

15      Metz 

16      Dijon

17      Saint-Étienne

18      Nîmes        

19      Amiens      

20      Toulouse                                                              

 

 

 

 

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha