CAMEROUN-PRISONS : L’ONU PROPOSE LA LIBÉRATION DES DÉTENUS AFIN DE LIMITER LES RISQUES DE CONTAGION AU CORONAVIRUS.

Marie Serges ZAKOUDA 06 Apr 2020 POLITIQUE

C’est un secret de polichinelle que les prisons camerounaises sont sujettes à une surpopulation. Prenons seulement New Bell et Kondengui ; ces prisons comptent 07 à 08 fois le nombre de détenus qu’elles devraient normalement abriter. Fort de ce constat et tenant compte de l’avancée galopante de la pandémie coronavirus, l'Organisation des Nations Unies (ONU) à travers son Haut-Commissaire aux droits de l'Homme Michelle Bachelet a appelé Mercredi, 29 mars 2020 à la libération urgente des détenus.

En effet, dans les pays comme l’Italie et l’Espagne, le COVID-19 a d’abord commencé à frapper les prisons, les maisons d'arrêt et les centres de détention d'immigrants, ainsi que les centres de soins résidentiels et les hôpitaux psychiatriques. Si rien n’est fait au Cameroun, le Covid-19 risque de causer les mêmes ravages auprès des populations extrêmement vulnérables. Et les prisons camerounaises sont particulièrement des zones à risque. Pour éviter l’hécatombe, les autorités doivent réduire le nombre de détenus dans les maisons d'arrêt surpeuplé en réduisant la population pénale. Il s’agit notamment de la libération des personnalités politiques et de hauts cadres condamnés depuis de longues années à de lourdes peines, tous les prisonniers de la crise anglophone et ceux avec des peines de courte durée.

Cependant, il convient de signaler que cette recommandation onusienne ne s’adresse pas uniquement au Cameroun mais plusieurs pays africains. À cet effet, le Tchad a commencé par poser un acte fort en libérant Hissène Habré et d’autres prévenus. C’est aussi le cas de l’Éthiopie qui a annoncé l’amnistie et la libération de plus de 4.000 prisonniers dans les prochains jours pour désengorger les prisons. Sans oublier Le Chili qui également s'apprête à libérer de centaines de prisonniers y compris des prisonniers politiques et celles des personnes en détention sans fondement juridique.

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha