LE CORONAVIRUS SABOTE LA FÊTE DE L’UNITÉ NATIONALE.

Marie Serges ZAKOUDA 23 Apr 2020 POLITIQUE

C’est connu de tous qu’au Cameroun, la date du 20 mai est généralement marquée par la célébration de l’unité nationale en grande pompe par un défilé militaire et civil devant le chef de l’État, le premier ministre, les membres du gouvernement et tous les autres corps constitués dont le point d’achèvement est la réception des convives au banquet offert par Paul Biya et son épouse au palais de l’unité.

Exceptionnellement cette année, la célébration telle que nous la pratiquions ne se fera pas à cause de la pandémie de coronavirus qui nous impose des mesures de distanciation sociale. C’est ce que nous apprend le communiqué daté du 22 avril 2020 et signé par le secrétaire général à la présidence de la république Ferdinand Ngoh Ngoh.

Cependant, il s’avère important pour nous de signaler que le thème choisi pour la célébration cette année est évocateur :« tous unis face à la pandémie du Covid-19, pour un Cameroun résiliant, résolument tourné vers la paix, la stabilité et le développement économique » et nous amène à prendre au sérieux cette pandémie.

 

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha