LE JOURNALISTE DE BUEA, SAMUEL WAZIZI DÉCLARÉ MORT.

Marie Serges ZAKOUDA 04 Jun 2020 SOCIÉTÉ

Selon la télévision Équinoxe, le journaliste serait mort en détention des suites de blessures subies après son arrestation en aout 2019, pour complicité avec les séparatistes. Pendant plus de 10 mois, toutes les tentatives engagées par ses avocats, sa famille et ses collègues ont rencontré un cuisant échec. D’ailleurs, les procédures de demande d’habeas corpus introduites auprès de la Haute cour de Fako ont été rejetées pour incitation injustifiée de la loi.

Bien avant la déclaration de sa mort, des groupes de défense des droits et des journalistes comme le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) avaient demandé leur libération en vain. C’est pour cette raison que Angela Quintal, coordinatrice du programme Afrique du CPJ : « Les autorités doivent cesser d’essayer de forcer des journalistes comme Samuel Wazizi à suivre la ligne du gouvernement sur le conflit séparatiste au Cameroun en les harcelant et en les intimidant par des détentions illégales et des violations flagrantes de l’État de droit »

Signalons que la disparition de Wazizi vient s’ajouter au florilège des disparitions des attachés de presse arrêtés dans l’exercice de leurs fonctions. On peut citer entre autre Awah Thomas, Paul Chouta et Wawa Jackson.

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha