LA MALADIE A EU RAISON DE NGUE LAROUTE.

Marie Serges ZAKOUDA 15 Jun 2020 CULTURE

 

Après une longue période de convalescence, la talentueuse artiste camerounaise connue sous nom de Mama Nguéa a finalement rendu l’âme dimanche 14 juin 2020. Cette information se partage depuis quelques heures dans les réseaux sociaux. Donnée pour morte à maintes reprises sur la toile, ses apparitions publiques ont souvent apporté le démenti.

Mais aujourd’hui, les nombreux fans de l’artiste prolixe n’auront plus la joie de la voir. "L'artiste Nguéa Laroute, plus connue sous l'appellation de *Mama Nguéa* est décédée ce matin à Douala. Diabétique depuis plusieurs années, cette auteure de plusieurs titres à succès dont "Soleil de décembre" avait été amputée il y a quelques mois de ses deux jambes, à la suite de complications dues à sa maladie", peut-on lire sur le site web de CRTVweb.

C’est un deuil de trop qui suscite de se s’interroger sur la situation des artistes camerounais. Comment comprendre que ceux qui promeuvent la culture camerounaise vivent toujours dans la précarité. On se souvient des multiples appels à l’aide lancés par Mama Nguéa quelques mois avant l’amputation de ses jambes. La semaine dernière encore c’était Isidore Modjo et bien d’autres qui entamaient leur voyage pour l’eau delà. Autant de morts devraient amener les uns et les autres à panser la culture camerounaise. Car, un peuple peut-il exister sans culture ?

Le Groupe Média ZAKOUDA et toute son équipe rédactionnelle de Primeur Hebdo présentent à la communauté artistique camerounaise et à la famille de la défunte ses sincères condoléances.

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha