VOICI POURQUOI LA MAIRIE DE MONATELE A ETE EMPORTEE PAR LES FLAMMES.

Marie Serges ZAKOUDA 17 Jun 2020 POLITIQUE

C’est dans le but de cacher la gestion controversée de l’ancienne équipe qu’un incendie criminel a été orchestré dimanche 14 juin aux environs de 14h, dans l’enceinte du nouvel immeuble siège de la mairie de Monatélé quelques jours après la visite de la mission de contrôle supérieur de l’Etat. Malgré l’intervention des autorités administratives et les populations pour limiter les dégâts, les flammes ont complètement consumé la salle des actes, calciné le matériel et les équipements achetés pour les nouveaux bureaux. « C’est la salle des actes qui a brulé ainsi les équipements de bureau qui s’y trouvaient » confie le nouveau maire à nos confrères. Face à une telle situation, Patrick Simou Kamsu, Préfet de la Lékié a instruit l’ouverture d’une enquête judiciaire afin de démêler les ressorts cachés de ce drame. Déjà, il faut exclure l’hypothèse d’un court-circuit car depuis 2008 cette mairie n’est connectée à aucun réseau électrique. Même si d’autres pistes sont envisagées, les enquêtes devraient être orientées vers André Tsala Messi, l’ancien exécutif communal parce que pour le journal Essingan « c’est une opération par laquelle les anciens responsables de la commune de Monatélé ont voulu effacer les traces compromettantes de leur gestion néo-patrimoniale ». Cependant, il est important de préciser que l’ancienne équipe communale a décidé de sabote le travail effectué par la nouvelle équipe constituée des membres du Rdpc, Pal et Fdc. En réalité lors des récentes élections municipales, une union sacrée a été mise en place pour administrer la mairie. Et aujourd’hui, cette union sacrée est en péril car il est difficile de s’accorder sur un véritable élan de solidarité dans cette localité.

Articles Similaires

Commentaires

    Debut Fin

    Laissez un Commentaire

    captcha